Comment réussir vos photos sans lumière ?

La lumière est indispensable lors de la prise de vue. En effet, elle joue un rôle déterminant non seulement dans la composition l’image, mais également dans sa qualité finale. Cependant, l’artiste peut se trouver parfois dans l’obscurité, comment peut-il réagir ?

1- Rajouter de la lumière :

Parfois, en dépit de l’obscurité, on ne veut pas manquer la chance de prendre une photo qui s’avère être originale. Dans une condition pareille la solution est de rajouter de la lumière dans l’image, avec de l’éclairage artificiel par le biais d’un flash intégré à votre appareil photo, la lampe de poche ou des phares d’une voiture …etc.
Afin d’éclairer la scène, ces sources lumineuses improvisées ajoutent un peu de remplissage où vous en avez besoin.
Ainsi, vous pourrez avoir une vitesse rapide et obtenir une photo parfaitement nette. Cependant les couleurs seront dénaturées à cause de cet éclairage artificiel.

2- Les réglages de votre appareil photo :

La quantité de lumière que le capteur absorbera est déterminée par les réglages d’exposition, comme la vitesse, l’ouverture ou La sensibilité ISO qui agissent également sur d’autres éléments.
La sensibilité ISO définit la sensibilité du capteur à la lumière. Ainsi, plus la sensibilité ISO est élevée, plus le capteur amplifie le signal lumineux qu’il reçoit, et donc plus la qualité d’image se dégrade
De plus, vous pouvez utiliser une caméra avec une large plage dynamique puisque la plupart des fabricants réclament aujourd’hui que leurs caméras peuvent se concentrer sur -3EV ou -4EV.

3- Le post-traitement et l’ajustement de l’exposition :

Vous pourrez profiter de nombreux avantages non négligeables, si vous avez l’habitude de traiter vos images après la prise de vue.
Au post-traitement vous avez l’opportunité voire la possibilité d’augmenter l’exposition, en particulier si vous travaillez en RAW, qui est beaucoup plus souple à ce sujet. En effet, Les bons logiciels RAW permettent en général une excellente réduction du bruit et vous feront un peu gagner en latitude.
Il faut noter dans ce cadre que cela produira du bruit, de la même façon que l’augmentation de la sensibilité ISO. Vous ne ferez donc pas de miracles si vous étiez déjà à la sensibilité ISO maximale acceptable permise par votre capteur.
Enfin, n’hésitez pas à sous-exposer vos images pour avoir une vitesse plus rapide et donc une netteté parfaite. Par la suite, le post-traitement permettra de corriger l’exposition et de retrouver les détails perdus. Petite astuce; vous pouvez proposer vos captures à des galeries photos en ligne dont nous citons Pixopolitan comme exemple !

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *